Accueil / News / Monde / Robert Mugabe veut que l’Afrique constitue sa propre CPI pour juger les crimes des Occidentaux

Robert Mugabe veut que l’Afrique constitue sa propre CPI pour juger les crimes des Occidentaux

« Ils ont commis des crimes en abondance, des crimes coloniaux….avec des empoisonnements sans précédents. … Ils ont pillé nos sols et sous-sols. … Ils ont violé nos femmes d’où le métissage. …alors pourquoi pas une CPI pour eux » : PAUL Mugabe

 

Robert Mugabe a déclaré que l’Afrique devait aussi établir sa propre justice à l’image de la Cour pénale internationale (CPI). Selon le Président de Zimbabwé, cette Cour sera mandatée pour poursuivre les leaders Occidentaux qui ont commis des crimes sur le continent.

Le journal Chronicle Newspaper a cité des propos de Mugabe disant qu’il était grand temps que l’Afrique établisse une Cour criminelle qui rendrait la justice pour les crimes de guerre « sérieux » et les crimes contre l’humanité perpétrés par l’Occident, particulièrement durant l’époque coloniale.

« Ils ont commis des crimes, des crimes coloniaux en abondance – le massacre de nos peuples avec tout ces cas d’emprisonnement … je fus l’un de ces cas, pourquoi ai-je été emprisonné pendant 11 ans ? Nous leur avons pardonné, mais peut-être nous n’avons pas rendu la justice … Nous devons mettre en place une Cour Pénale Internationale, nous devons avoir notre propre CPI pour poursuivre les Européens, pour poursuivre M. George Bush et M. Tony Blair, » a déclaré Mugabe selon ces sources.

Mugabe a déclaré que la Cour pénale internationale était un tribunal organisé par les pays Occidentaux, jetant l’injustice occidentale sur les Africains. Il l’a fait savoir à la clôture du sommet de l’Union africaine (UA) à Johannesburg, en juin 2015. Le président zimbabwéen Robert Mugabe, qui se présente comme un panafricain nationaliste s’est montré très critique envers la Cour pénale internationale (CPI).

K.O. avec Dailypost)

Check Also

Corée du nord: coupable d’essais nucléaires non autorisés

Les membres de sécurité de l’ONU ont voté une nouvelle batterie de sanctions. Le texte …

Laisser un commentaire