Accueil / News / Politique / RDC: le général Kanyama sanctionné par les États-Unis

RDC: le général Kanyama sanctionné par les États-Unis

Screenshot_2016-06-23-21-20-25-1RDC: le général Kanyama sanctionné par les États-Unis. 

Le chef de la police de Kinshasa, Célestin Kanyama, voit ses avoirs gelés par les États-Unis. Le Trésor americain l’accuse d’être responsable ou complice d’actes de violences sur des civils, des femmes et des enfants ainsi que d’enlèvements. Il est interdit à toute entité américaine de faire des transactions avec le chef de la police de Kinshasa.

La liste est très longue, un grand nombre de responsables congolais sont sur la menace de sanctions américaines.  Ce jeudi 23 janvier, Washington a franchi le pas, pour faire la pression sur l’entourage de Joseph Kabila pour qu’il organise l’élection présidentielle pour le 19 novembre 2016.

Pour John Smith, le directeur du Bureau de contrôle des actifs étrangers  (OFAC ), « initiative du trésor envoie le message clair de la condamnation par les États-Unis des sanctions violentes et répressives du regime »

Les décisions prises par Washington, trouvent ses racines dans « l’opération likofi »en janvier 2015, le chef de la police de kinshasa était  responsable des forces de police qui ont réprimé des manifestations d’opposants. L’opération Likofi avait fait plus de 40 morts.

Célestin Kanyama faisait déjà objet d’une plainte pour avoir commis des exactions lors de l’opération Likofi en 2013 par plusieurs ONG, dont Human Rights Watch.

Source: BBC, monde, jeune afrique

DMC

 

 

Check Also

Analyse du 01 décembre 2017 présentée par Kerwin Mayizo

Facebook0TwitteremailPrint

Laisser un commentaire