Accueil / News / RDC: 32 personnes arretées en marge de la ville morte

RDC: 32 personnes arretées en marge de la ville morte

Les Nations Unies ont dénoncé mercredi 24 août, l’arrestation de 32 personnes en marge de la journée ville morte organisée par le ressemblent de l’opposition congolaise.

 » Nous avons enregistré l’arrestation de 32 personnes dans la nuit de mardi par l’agence nationale de renseignement ( ANR ) et la police » a déclaré José-Maria Aranaz à l’AFP, directeur du Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme en RDC. 

Ces  arrestations ont eu lieu dans la capitale de la RDC et à Mbuji-Mayi, a-t-il précisé,  ajoutant que  » 11 personnes sont encore en prison en Mbuji -Mayi », les autres ont été libérées.

Le gouverneur de la province du Kasaï , A.  Nkoy Kasanji a expliqué à l’AFP que les personnes qui sont restées en détention sont celles qui avaient jeté des pierres,  opéré des casses,érigé des barrières. Ces personnes ont été déférées au parquet.

Selon José -Maria Aranaz , certaines de ces  personnes ont été accusées d’avoir affiché des  » comportements contraires à une manifestation pacifique » mais il y a eu aussi des cas « d’arrestations arbitraires ».

Mardi, le rassemblement d’opposition réuni autour du président de l’UDPS, Etienne Tshisekedi,  avait appelé à une journéeville morte pour récuser le facilitateur désigné par l’Union Africaine pour un dialogue politique national en RDC, l’ancien Premier ministre togolais Éden Kodjo.

DMChannel

 

Check Also

Paul Kagame et ses véritables maîtres: par le Professeur Mufuncol Tshiyoyo

Soros et Kagamé, c’est tout ce que ce pauvre « nègre de maison » valait …

Laisser un commentaire