Accueil / News / Monde

Monde

Donald Trump évoque un accord sur l’immigration

Donald Trump évoque un accord sur l’immigration au lendemain d’une rencontre avec les démocrates.

Le président des États-Unis a annoncé hier jeudi 13 septembre être « assez proche » d’un accord sur l’immigration et la sécurité à la frontière avec les chefs de l’opposition démocrate du Congrès.

L’accord a été ébauché lors d’un dîner à la Blanche mercredi soir entre dirigeant et les démocrates.

Trump a déclaré  » Vous avez 800.000 jeunes, amenés ici sans que ce soit de leur faute. On travaille sur un plan, on verra comment ça marche, nous allons obtenir une sécurité massive à la frontière dans le cadre de cette mesure et je pense que quelque chose peut se passer, on verra ce qui va se passer, mais quelque chose se passera… »

 » On s’est réunis hier soir avec Schumer Pelosi et tout un groupe, et je crois que nous sommes assez proches mais nous devons assurer la sécurité à la frontière  » a souligné le président des Etats-Unis

Source: AFP

DMChannel

RDC: le conflit du Kasaï est lié à la crise politique nationale

Depuis un an, la région du Kasai, en République Démocratique du Congo, est en proie à une rébellion contre le pouvoir de Kinshasa. Des affrontements meurtriers qui, selon un bilan établi par l’Église Catholique de RDC, aurait déjà fait plus de 3000 morts, tandis que l’Unicef dénombre 1,4 million de déplacés, dont 850.000 enfants.

Le Pape François préoccupé

En visite dans la région, le nonce apostolique en RDC, Mgr Luis Mariano Montemayor, a confié vendredi 8 septembre que le pape François travaillait discrètement sur ce dossier pour rappeler la communauté internationale à son devoir de défendre les victimes de la violence. L’ONU quant à elle dénonce des «destructions massives» et des «souffrances humaines à très grande échelle». Pour l’Abbé Jeannot Mandefu, coordinateur de la pastorale du diocèse de Kananga, le retour de la paix au Kasai dépendra pour beaucoup de l’application de l’accord conclu le 31 décembre 2016 entre le gouvernement et l’opposition sur la transition politique du pays. De passage à Rome, il a livré son témoignage à Jean-Charles Putzolu.

Source Radio Vatican

Lire la suite sur: http://fr.radiovaticana.va/news/2017/09/12/rdc_le_conflit_au_kasa%C3%AF_…

Corée du nord: coupable d’essais nucléaires non autorisés

Les membres de sécurité de l’ONU ont voté une nouvelle batterie de sanctions. Le texte élaboré par Washington est moins offensif que prévu sous la pression de la Russie et de la Chine.

Les membres de sécurité de L’ONU ont voté des sanctions bien déterminés à punir Pyongyang quelques jours après son essai nucléaire.

 » Nous affirmons que nous n’accepterons jamais une Corée du Nord dotée d’une arme nucléaire et nous disons que si la Corée du Nord n’abandonne pas son projet nucléaire, nous arrêterons par nos propres moyens. » a déclaré NIKKI Halte, l’ambassadrice des Etats-Unis à L’ONU.

 » La résolution doit garantir le maintien de la paix de la péninsule coréenne en utilisant des moyens politiques, diplomatiques et pacifiques. » a souligné Lui Jieyi, ambassadeur de la Chine à L’ONU

Ambargo sur le gaz naturel, limitation de la vente de petrol, interdiction totale d’exporter des textiles, autant de sanctions pour tenter de faire fléchir Pyongyang sur la question du nucléaire.

Cette nouvelle résolution fera encore baisser un peu plus le nombre de camions sur le pont de l’amitié entre la Chine et la Corée du Nord

Source: info TV5MONDE

Le pape François blessé au visage en Colombie

Le pape François s’est légèrement blessé au visage dimanche 10 septembre,  en se cognant contre une des vitres de sa papa mobile qui a brutalement freiné dans un quartier de Carthagène des Indes, au dernier jour de sa visite en Colombie.

Le souverain pontife, 80 ans, était en train de saluer la foule des fidèles du quartier pauvre de San Francisco quand le véhicule s’est brusquement immobilisé en raison de la multitude massée le long du parcours.

Le pape a répondu aux questions de journalistes sur son état physique après son accident par une plaisanterie et assuré qu’ il se sentait bien.

Le pape François a lancé un appel contre la  » violence » politique au Venezuela et à trouver une solution à la  » grave crise » qui frappe ce pays.

Source: AFP

DMChannel

TRUMP: Retrait des accords de Paris

Trump a annoncé,  ce jeudi depuis Washington, le retrait des États-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

Le retrait des États-Unis à l’accord de Paris sur le climat était une promesse de campagne du président américain Donald Trump au nom de la défense des emplois américains.

Cet accord approuvé il y a un an, est un héritage du président sortant des États-Unis Barack Obama.

 » Nous accomplissons les promesses qui ont été faites et je veux empêcher tout obstacle contre ces progrès » a-t-il déclaré

« L’accord de Paris désavantage les Etats-Unis au profit d’autres pays, il soumet les americains à une pression économique sévère » a jugé le président américain

 » J’ai été élu pour représenter les habitants de Pittersburgh, pas de Paris » a lancé Trump avant de rappeler  » avoir promis de sortir de tout accord qui ne respecterait pas les intérêts ameriacins »  » un grand nombre d’accords vont être renégociés »,  a-t-il poursuivi

L’ annonce par le président Trump d’un retrait de l’accord de Paris est symbolique car un pays dénonçant l’accord doit patienter trois ans après son entrée en vigueur , ce qui fut le cas le 4 novembre 2016. Un délai d’un an doit-être respecté avant que le retrait d’un pays soit approuvé, donc il faut attendre jusqu’en 2020.

Segolène Royal a réagi à l’annonce Trump du retrait des États-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

 » Nous venons d’assister au spectacle tragique d’un homme qui cherche à prendre en orage tous les habitants de la planète, il ne faut pas le laisser faire » a déclaré l’ex ministre de l’environnement. Selon elle,  » il faut que toutes les forces positives se mobilisent pour empêcher la destruction de l’accord de Paris », qui signifierait selon elle « la destruction de la planète « .

Les États-Unis est le deuxième pays émetteur de gaz à effet de serre après la Chine.

DMC

Sources: infos

 

 

 

 

 

 

 

L’horreur en Angleterre à la sortie du concert d’Ariana Grande

La police de Manchester a annoncé mardi 23 mai qu’il y avait des morts et des blessés suite à un incident grave survenu dans une salle de concerts à Manchester, dans l’ouest de l’Angleterre.

Le chef de police de Manchester Ian a évoqué la piste d' »un agresseur solitaire », dressant un bilan de l’explosion survenue à la fin du concert de la pop star Ariana Grande à Manchester Arena.

Le chef de police a déclaré qu’il est difficile de dire si l’agresseur agissait seul ou dans le cadre d’un réseau, il a ajouté également que la police pense que cet homme portait sur lui un engin explosif improvisé.

D’après la police de Manchester, l’incident a eu lieu hors de l’enceinte, dans un espace public, au moment où le public quittait la salle.

La pop star Ariana Grande n’a pas été touchée, a signalé un de ses agents à la presse.

L’action «terroriste» présumée a fait 22 morts dont des enfants environ 59 blessés lundi soir dans une salle de concert de Manchester fait suite à plusieurs attaques en Grande-Bretagne, dont la plus grave avait fait 56 morts en 2005.

DMCHANNEL

Source : infos

Royaume-Uni : Attaque terroriste au Parlement britannique

Un policier a été poignardé et un assaillant présumé touché par balles par la police mercredi 22 mars en début d’après-midi devant le parlement de Westminster à Londres où le quartier a été bouclé, a annoncé le responsable de la chambre des communes.

Les autorités britanniques confirment la nature terroriste de l’attaque qui a eu lieu dans le quartier du Parlement britannique. Douze personnes auraient été blessées sur le pont de Westminster par une voiture qui leur aurait foncé dessus.

Mutinerie dans une prison de Guatemala: trois surveillants tués

Dans la prison de San José Pinula à Guatemala,  une mutinerie visant à dénoncer des mauvais traitements infligés aux détenus par les surveillants à tourner au drame.

 

Une mutinerie a eu lieu dimanche dans la prison de Etapa II à San José Pinula, un groupe de membres d’un gang criminel visait à protester contre les mauvais traitements infligés aux détenus par les surveillants.

Quatres surveillants ont été pris en otage et deux autres gardiens tués lors de cette mutinerie.

Les forces spéciales sont intervenues pour libérer quatre surveillants pris en otage par les détenus. Grièvement blessé, l’un d’entre est décédé de ses blessures. Deux autres surveillants ont été tués.

Selon la presse locale, les détenus sont parfois victimes d’agressions de la part des surveillants. Les revendications visaient à exiger des meilleures conditions d’alimentation et un assouplissementrès du régime de visites.

Ban ki-moon fait ses adieux

Samedi soir à minuit, le Sud-Coréen Ban kin-moon quittera le siège des Nations-Unies. Apres dix années de mandat, le secrétaire général de l’ONU redeviendra un simple citoyen du monde.

A 72 ans, Ban kin-moon pourrait se présenter à « l’élection » présidentielle qui se profile dans son pays natal. Mais ce vendredi, l’heure était aux adieux et aux remerciements.

 » J’ai été la voix des peuples sans voix, le défenseur des gens sans défense,  mais vous devez continuer à le faire. Cela a été un privilège de servir les peuples du monde et cela a été un honneur de le faire avec vous et tous les partenaires , y compris les états membres, la société civile et d’autres encore.  » a déclaré Ban kin-moon 

 » Et maintenant je me sens comme cendrillon; à minuit le 31 décembre tout va changé »

Ban kin-moon avait succédé en 2007 au ghanéen Koffi Annan, c’est l’ancien premier ministre Antoine guterres qui le succédera le 1er janvier 20017

Source:vidéo

DMChannel

 

Soudan du Sud: l’opposant Riek Machar se réfugie en RDC

 

L’ ancien vice président sud-soudanais Riek Machar, chassé de Juba en juillet, a fui le Soudan du Sud et se trouve actuellement en République Démocratique du Congo pour échapper aux forces gouvernementales qui le pourchassaient, a-t-on appris par AFP.

Ferhan Haq, porte parole de l’ONU à New-York a annoncé que l’ex rebelle sud soudanais se trouvait sur le sol Congolais et avait été pris en charge par la Mission de maintien de la paix des Nations Unies en RDC ( Monusco) avant d’être remis aux autorités Congolaises.

 » La Monusco a appris mercredi 17 août la présence de M. Machar en RDC et les autorités Congolaises ont demandé à la monusco de faciliter son extradition et son transfert. Il a été remis aux autorités de la RDC » a déclaré Ferhan Haq.

Le porte parole de l’ONU à New-York a confirmé que les raisons de la prise en charge de M. Machar, de sa famille et dix autres personnes sont humanitaires et  que l’opération d’évacuation s’était faite dans une zone près de la frontière Sud Soudanaise avec le consentement de l’ex vice président.

L’ex rebelle et ancien vice-président, Riek Machar avait quitté le Soudan après des combats remportés par son rival, le chef de l’Etat Salva Kiir.  M.Machar demiis de son poste de vice-président, avait été remplacé par Taban Deng Gai, son ancien collaborateur.

Le camp de Kiir et Machar se rejettent la responsabilité des combats de juillet qui ont favorisé la rupture de l’accord de paix signé en 2015 pour mettre fin à des combats civils qui avaient fait 10.000 millions de morts et deux millions de déplacés.

Le conseil de sécurité de l’ONU a autorisé vendredi le déploiement à Juba de 4000 soldats casques bleus. Le gouvernement Sud Soudanais ne s’est’pas encore prononcé sur le deploiement d’une force de protection.

Un mystère plane sur la localisation de Machar, selon un responsable de son parti SPLM-IO, avait déclaré que l’ex rebelle se trouvait à  » Kinshasa « et que sa prochaine destinatione serait l’Éthiopie.

Une question est sûre: pourquoi Riek Machar a fui en RDC?

DMChannel

Source: AFP, le Monde