Accueil / Lifestyle / Environnement

Environnement

Bresil: un jaguar abattu apres le passage de la torche olympique

Screenshot_2016-06-23-00-41-44-1          Brésil: Un jaguar abattu après le passage de la torche olympique.

La félin dénommé Juma a dû être sacrifiée par des militaires brésiliens.  Un jaguar en voie de disparition, considéré comme symbole de l’Amazonie, qui s’était échappé peu après avoir été exhibé sur le passage de la torche olympique à Manaus, capitale de l’État d’Amazonas.   L’animal a dû être abattu par des balles alors que les tranquillisants tardaient à faire effet et qu’il attaquait un vétérinaire, a indiqué l’armée.

Juma vivait en captivité dans Gigs,  avec d’autres félins que les militaires brésiliens ont sauvés des mains de chasseurs qui avaient tué leur mère. Il  venait d’être exhibé sur le passage de la torche olympique qui parcourt le Brésil avant son arrive à Rio pour l’ouverture des jeux le 5 août.

« Ces deux événements sont sans rapport. Il s’est malheureusement produit le jour du passage de la torche olympique. Le jaguar y a participé parce que la torche passait dans notre zoo » a déclaré le colonel.

« Nous avons commis une erreur en permettaient la torche olympique, symbole de la paix et d’union entre les peuples,  soit exhibéen aux côtés d’un animal sauvage attaché », a réagi Rio -2016 auprès de l’AFP.

L’institut de protection environnemental de l’Amazon a regretté dans un communiqué qu’on ne lui ait pas demandé « l »autorisation pour que le jaguar Juma puisse participer à l’événement du passage de la torche olympique ».

Source AFP et Euro news

DMC

 

 

RDCONGO: rareté des poissons dans le lac Tanganyika

Screenshot_2016-06-21-03-23-48-1RDCONGO, le vent souffle beaucoup sur Tanganyika, les poissons se font de plus en plus rares dans la ville de Kalemi.

Depuis un certains temps, les poissons deviennent de plus en plus rares dans le lac Tanganyika. Les pecheurs artisanaux dans cette province de Tanganyika en RDC, éprouvent des difficultés à attraper les poissons comme a été le cas auparavant. Les poissons migrent dans dans des endroits enfouis du lac inaccessibles aux pecheurs à cause de la force des vents.

Les pecheurs sont découragés suite à cette situation qui s’ajoute dans leur métier; ils mettent des heures pour pêcher mais le résultat est presque nul, ils attrapent que des petits poissons car les poissons se cachent de plus en plus.

Les difficultés rencontrés par les pêcheurs sont ressentis par des revendeurs du poisson dans la ville de Kalemie avec comme conséquence la hausse de prix du poisson qui constitue l’aliment de base pour les habitants de Tanganyika.

pêche artisanale dans le lac Tanganyika est menacée, cette situation n’est pas un cas isolé,  elle est plus liée au dérèglement climatique et risque de perdurer longtemps d’après les scientifiques.

Source: article et vidéo

DMC