Accueil / 2017 / septembre

Monthly Archives: septembre 2017

Ouganda: pugilat au parlement au sujet de l’âge du président

Le président Yoweri Museveni est au pouvoir depuis 1986. Âgé de 73 ans, il n’est plus autorisé à briguer un sixième mandat en 2021 car l’âge limite fixé par la constitution est de 75 ans.

Le parti au pouvoir qui est majoritaire au parlement souhaite supprimer l’âgé limite pour être élu président. Au cours de cette séance parlementaire, des députés de la majorité et ceux de l’opposition se sont venus aux mains. Des cris, des  coups de poings à la manière d’un combat de boxe ont été échangés, des femmes et des femmes gisaient par terre.

Une modification de la constitution ougandaise permettrait au président Ougandais Yoweri Museveni de se présenter en 2021 pour briguer un sixième mandat.

Le porte-parole de la police de Kampala, Émilian Kayima a fait savoir que 18 personnes ont été arrêtées mardi 26 septembre dont le chef de l’opposition Kizza Basigye.

 

 

Allemagne: l’extreme-droite entre au parlement

Le parti de droite nationaliste AFD a enregistré dimanche une percée historique pour un tel mouvement aux élections allemandes.

 » Nazi dehors, le racisme n’est pas une alternative »: slogan scandé par des centaines de personnes hier soir à Berlin, place Alexander où AFD célébrait sa percée aux législatives avec 13% et 13,5% de suffrage.

Le parti d’extrême droite rafle de dizaines de sièges au Bundesstrasse, une première depuis 1945, il est désormais la troisième force du pays.

Le parti de droite nationaliste et anti-migrants allemand a promis dimanche 24 septembre de « faire la chasse à Angela Merkel ».

Des propos agressifs d’Alexander Gauland, qui a perdu ce dimanche sa circonscription dans le Bundebourg, ont choqué de nombreux allemands.

 » Nous allons faire la chasse à Angela Merkel, nous allons récupérer notre pays et notre peuple. Nous allons balayer le nouveau gouvernement … » a t-il déclaré Alexander Gauland, chef de file de l’AFD

 » Nous voulons récupérer notre pays c’est inscrit dans notre programme. Excusez-moi nous avons pour ambition de mener une autre politique. Un million d’etrangers vénus dans ce pays confisquent une partie de ce pays et en tant que membre de l’AFD,  nous ne voulons pas de ça. Ce mot  » récupérer » est symbolique. Ce que je veux dire, c’est que je ne veux pas abandonner l’Allemagne face à une évasion d’étrangers issus de cultures étrangères » a insisté Alexander Gauland

Alexander Gauland a dénoncé une  » islamosation grandissante de l’Allemagne. Cet enceinte militant de CDU d’Angela Merkel,  a assuré que le terrorisme trouvait ses racines dans le Coran. Il n’à pas hésité à vanter  » les performances desont soldats » de l’armée d’Hitler.

Les anti-racistes avaient repris la devise française  » Liberté, égalité,  fraternité » pour protester contre l’entrée  d’AFD au parlement et également contre les propos racistes du chef de file de l’AFD .

Le Conseil des juifs d’Allemagne n’a pas tardé à réagir en appelant le pays a se battre pour la démocratie et à défendre ses valeurs.

L’avenir du couple Franco-allemand et celui de la construction européenne à la lumière de cette élection s’annonce très compliqué avec l’entrée d’AFD à l’assemblée, ceci donne lieu à croire à une coalition qui ne sera pas facile.

DMCHANNEL

 

 

Analyse du 16 septembre 2017 par Kerwin Mayizo

1. Nonce apostolique en République Démocratique Démocratique du Congo tient un discours vigoureux contre la classe politique congolaise

Interrogé par la radio de l’ONU, Okapi, sur la venue du pape François en RDC, Mgr Luis Mariano Montemayor a répondu, sans équivoque : « Le pape voulait venir. Le Saint-Siège a dit clairement aux autorités congolaises qu’il est en faveur des élections qui sont établies par sa constitution. »

Et de préciser : « Quand il y aura élection, on sera sûr qu’il y aura les conditions d’une pacification du pays. Avant ça, [il y a] risque de manipulation, d’exploitation de la visite du Saint-Père. Soit pour dire qu’il appuie la continuation du gouvernement illégitime. Soit pour ceux qui (…) espèrent expulser le régime en fonction des mouvements populaires. »

Lire sur LA CROIX : Contre les autorités de la RD-Congo, le nonce postolique lève le ton

Article du 15 septembre 2017

Manifestations en Afrique francophone contre le Fran CFA

Plusieurs mainfestations ont été organisées samedi 16 septembre dans plusieurs villes d’Afrique francophone, à l’appel du mouvement urgences panafricanistes pour dire non au Franc CFA.

Franc des colonies françaises d’Afrique, le franc CFA est devenu le franc de la coopération financière en Afrique, après avoir symbolisé le franc de la Communauté financière africaine à la naissance de la 5ème République française en 1958. Le contenu du FCFA est resté constant bien que le contenant soit en perpétuel changement.

Selon plusieurs manifestants, l’existence du FCFA est une monnaie neo-coloniale, non souveraine et la politique monétaire n’est pas définie par ou pour les Africains, c’est une arme de destruction massive contre le développement africain.

 » Tout ce qu’on veut c’est être libre économiquement pour pouvoir avoir la mainmise sur notre économie. La création d’une monnaie africaine, camerounaise particulièrement est primordiale pour le développement économique. Parce que depuis l’indépendance nous pouvons en juger nous-mêmes sur le terrain, ce n’est pas des spéculations, nous regardons où se situe l’économie réellement de l’Afrique, du Cameroun. La réalité est tout autre donc la question de sortir ou pas n’a plus sa place, on veut sortir, on veut réellement sortir du FCFA » a-t-il déclaré Zobel Yannick Mba, représentant Urgences panafricanistes

D’autres mobilisations contre le FCFA sont en cours d’organisations car Kemi Seba a annoncé son retour en Afrique afin de faire un tour des pays d’Afrique de la zone Franc, ainsi que des Caraïbes.

DMChannel

Source: AFP

 

 

Donald Trump évoque un accord sur l’immigration

Donald Trump évoque un accord sur l’immigration au lendemain d’une rencontre avec les démocrates.

Le président des États-Unis a annoncé hier jeudi 13 septembre être « assez proche » d’un accord sur l’immigration et la sécurité à la frontière avec les chefs de l’opposition démocrate du Congrès.

L’accord a été ébauché lors d’un dîner à la Blanche mercredi soir entre dirigeant et les démocrates.

Trump a déclaré  » Vous avez 800.000 jeunes, amenés ici sans que ce soit de leur faute. On travaille sur un plan, on verra comment ça marche, nous allons obtenir une sécurité massive à la frontière dans le cadre de cette mesure et je pense que quelque chose peut se passer, on verra ce qui va se passer, mais quelque chose se passera… »

 » On s’est réunis hier soir avec Schumer Pelosi et tout un groupe, et je crois que nous sommes assez proches mais nous devons assurer la sécurité à la frontière  » a souligné le président des Etats-Unis

Source: AFP

DMChannel

RDC: Analyse du 14 septembre par Kerwin Mayizo

1. Dossier de l’assassinat des deux experts de l’ONU au Kasaï, les conclusions des rapports battues en breche par une contre enquête d’une journaliste de RFI Sonia Rolley
2. Joseph Kabila sera probablement à New-York pour le session de l’Assemblée générale de L’ONU

Hausse des cas de choléra en RDC

Selon l’ONU, le choléra est devenu un problème de santé publique majeur en RDC avec des milliers de cas enregistrés dans de nombreuses provinces.

L’épidémie de choléra prend des proportions de plus en plus inquiétantes en République Démocratique du Congo, les 20 provinces sur les 26 sont infectées.

A la date du 11 septembre, le bilan est de26.120 cas suspects et 545 décès, ce qui représente une hausse de 30% des cas par rapport à la même période l’année dernière.

Pour éradiquer cette épidémie, il faut une campagne sur l’hygiène, et la responsabilité revient au gouvernement congolais de mettre en place des moyens nécessaires pour venir en aide aux 20 provinces touchées.

DMCHANNEL

Source AFP