Accueil / 2016 / octobre

Monthly Archives: octobre 2016

ANALYSE : ÉDITION DU 22 AU 24 OCTOBRE 2016 www.mayizo.com

– Après la signature des accords issus du dialogue de la Cité de l’ OUA, les ambiguïtés de la Communauté Internationale.
= La guerre de l’ AFDL contre Mobutu
= Les difficultés de Kabila face à Tshisekedi
= L’ opposition molle de la Cité de l’ OUA contre l’ opposition de Rassemblement
DIVERS
======
– Dossier BIAC ( Banque Internationale Africaine au Congo à Paris
– Sur la toile, Kalev Mutond serait agressé
COMMUNIQUÉS:
===============
– La sortie du livre de Patrick MBEKO: OBJECTIF KADHAFI
– 5 NOV , Conférence à CAEN en France : Association Congolaise
– 19 NOV, Conférence en Allemagne
AUDITEURS DU JOUR
==================
– Bonaventure OTSHUDI : Toronto
– Papou MBIMBA: France

L’Afrique du Sud annonce son retrait de la CPI

L’Afrique du Sud a mis sa menace à l’exécution en annonçant vendredi 21 octobre son retrait de la Cour Pénale Internationale (CPI) un an reste la polémique causée par son refus d’arrêter le président soudanais Omar El-Bêcher,  un camouflet pour la justice internationale.

L’Afrique du Sud annonce son retrait de la CPI. Une décision prise sur la polémique sur le refus de Pretoria d’arrêter le président Soudanais El-Bêcher.

Une demande de retrait du Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale a été envoyée au secrétaire général de l’ONU en accord avec l’article 127.1 du Statut de Rome de la CPI. Le retrait prendra effet un an après la date de réception par le secrétaire général de la notification.

« L’Afrique est dans un processus de renforcement des droits de l’homme via ses propres institutions et outils dont l’Afrique du Sud fait partie et sous la houlette de l’UA. L’Afrique du sud s’est engagé à continuer à travailler étroitement avec d’autres pays au niveau de l’UA pour faire en sorte que l’Afrique du Sud continue d’être un phare dans la promotion des droits de l’homme ici et ailleurs dans le monde » a déclaré Michel Masutha,  ministre de la justice .

En juin 2015, Omar El-Béshir,  en visite à Johannesburg,  était inculpé par la Cour Pénale internationale de crimes contre l’humanité,  crimes de guerre et génocide dans le conflit de Darfour. Alors que El-Béchir faisant objet d’un mandat d’arrêt,  ne devait pas quitter le territoire sud-africain,le président sud-africain, Jacob Zuma était passé outre là décision de justice,  et laissant Omar El-Béchir reprendre son avion pour pays.

Vidéo pour comprendre la Cour Pénale Internationale.

 

DMCHANNEL

Siurce:AFP

 

Espagne: Lina Alvarez, maman à 62 ans

Lina Alvarez a présenté son nouveau bébé aux journalistes rassemblés devant l’hôpital de la ville de Lugo dans le nord-est de l’espagne.

La naissance de la petite fille a intrigué les médias en raison de k’âgé de la mère, 62 ans. Espagnole d’origine, medecin de profession, menopausée depuis 20 ans, Lina Alvarez a pu devenir mère pour la troisième fois de sa vie grâce à la pocréation médicalement assistée. .

Bien consciente de sa grande différence d’âge avec sa fille, Lina Alvarez ne s’inquiète pas. A cause de son âge, la soixantenaire a eu du mal à trouver un médecin acceptant de procéder à la PMA. Comblée par la naissance de sa fille, Lina Alvarez souhaite donner de l’espoir aux femmes qui, comme elle, ne veulent devenir tardivement.

RDC: bras de fer entre le gouvernement et l’opposition sur les événements des 19, 20 septembre

Le gouvernement de la RDCongo a présenté le livre blanc réalisé sur les événements des 19, 20 septembre derniers, au cours desquels plusieurs personnes avaient trouvé la mort.

La responsabilité de dérapage de septembre incombe à l’opposition selon le gouvernement de la République Démocratique du Congo; le livre blanc qu’il vient de publier pointe du doigt les organisateurs de la manifestation pour leur responsabilité lors des événements des 19, 20 septembre 2016. Deux jours durant, la capitale Kinshasa avait été le théâtre de pillages et d’affrontements meurtriers entre forces de l’ordre et jeunes manifestants réclamant le départ de Joseph Kabila.

 » Ces actes d’une extrême violence ont démontré à la face du monde que les organisateurs voulaient détourner l’attention des autorités congolaises afin d’accomplir sans entrave l’acte criminel prémédité, programmé d’avance et minutieusement exécuté.  Grâce à la vigilance de la population de la ville de Kinshasa et à son rejet de la violence comme accès au pouvoir. Ce mouvement insurrectionnel a échoué.  Le livre blanc que nous mettons à votre disposition  (…) donne le détail sur le bilan de ces actes d’une extrême sauvagerie. Les enquêtes se poursuivent au niveau de la police et de tels actes ne peuvent rester impunis.  » a déclaré Evariste Boshab, vice-premier ministre de l’interieur

Des propos qui révoltent l’opposition RDCongo et celle -ci accuse à son tour le gouvernement RDCongolais.   » L’opposition politique à travers le rassemblement a respecté les prescrits de la constitution, en informant l’autorité de la ville d’une organisation d’une marche pacifique, car la CENI n’a pas respecté les prescrits de la constitution. On avait demandé d’aller déposer un memo à la CENI, l’autorité de la ville avait donné son accord à l’opposition de faire une marche et de tenir même un meeting. En accord avec les organisateurs de la marche, l’opposition avait respecté le même itineraire qui avait été arrêté et autorisé par l’hôtel de ville. Le même jour de la marche, le gouvernement prend la décision d’annuler la marche. On a compris que le gouvernement RDCongo avait  prémédité de déstabiliser le processus démocratique dans notre pays » a réagit Jean Martin Mukonkole,  secrétaire général de l’UDA.

La question de la date des élections reste en suspect et reste du ressort de la Commission Électorale Indépendante,  commission qui a évoqué le report du scrutin présidentiel ,initialement prévu pour décembre 2016, mais qui est reporté en novembre 2018

L’opposition maintient la pression et des nouveaux rassemblements le 19 octobre pour exiger le départ de Joseph Kabila.

 

DMChannel

 

 

Gérald Mulumba libéré

Gérald Mulumba Nkongolo alias GECOCO était arrêté le 01 août 2016 à l’aéroport de N’djili alors qu’il’s’apprenait à prendre un avion à destination de Paris. Il était accusé par les services migratoires congolais d’avoir tenté de faciliter la sortie irrégulière d’une passagère, porteuse d’un passeport britannique appartenant à autrui. Il était également accusé d’avoir essayé de corrompre des agents de la Direction Générale de Migrations avec une somme de 200 €, en leur demandant de fermer les yeux sur ce cas

Gérald Mulumba est désormais libre, depuis mardi 11 octobre, il a quitté son lieu de détention.

DMChannel

Des ambassadeurs rendent visite à Etienne Tshisekedi

Des représentants des Nations-Unies, des États-Unis, de l’Union Africaine, de la France, de la Belgique, du Canada, de l’Allemagne ont rendu visite à Etienne Tshisekedi, le lundi 10 octobre et mardi 11 octobre 2016. Les visites ont été organisées à Limete dans le but de trouver une issue à la crise politique que la RDCongo traverse en ce moment. La situation politique en RDC reste tres tendue et préoccupante ; depuis les événements du 19 et 20 septembre, les Etats-Unis,  la France, la Belgique….surveillent à la loupe tout ce qui se passe dans ce pays. Selon Washington, Londres, Paris, Bruxelles…., la solution de la crise congolaise ne peut qu’ inclure le leader de l’opposition, Etienne Tshisekedi.

Le président de l’UDPS qui conduit le Rassemblement de l’opposition avait fait connaître au facilitateur du dialogue congolais son refus de participation aux pourparlers dont il qualifiait d’un dialogue non inclusif et partiel.

DMChannel

 

Kenneth Thompson, l’avocat de Nafissatou Diallo, est décédé

Kenneth Thompson, l’avocat qui avait défendu la femme de chambre Nafissatou Diallo dans l’affaire DSK, est décédé dimanche à New-York par un cancer, a annoncé sa famille. Âgé de 50 ans,  Kenneth Thompson avait quitté ses fonctions de procureur de Brooklyn il y a quelques jours pour combattre sà maladie.

Il était le premier noir au poste de procureur en 2014 s’était fait élire à une écrasante majorité de 72%.

M. Thompson avait lancé sa campagne pour devenir procureur peu après être parvenu à un accord financier en decembre 2012 en faveur de Mme Diallo,dans la plainte au civil contre Dominique Strauss-Kahn a New-York.

Cet accord aux termes confidentiels avait mis fin aux poursuites engagées au civil contre l’ancien patron dun FMI, accusé d’agression sexuelle le 14 mai 2011 dans la suite dun Sofiatel par Nafissatou Diallo.

Les poursuites au pénal avaient été abandonnées des août 2011, en raison de mensonges de la femme de chambre guinéene sur sa vie passée .

M. Thompson s’était spécialisé dans la défense des minorités aussi bien raciales, religieuses ou sexuelles.

Source: AFP

DMChannel

 

Diongo: Léopold Watshera, Secrétaire general du parti du MLP arrêté par des hommes en tenues civile

Léopold Watshera, Secrétaire Général du MLP, le parti de Franck Diongo a été arrêté ce jeudi 6 octobre 2016 par des hommes en tenues civiles, rapporte M. Diongo dans une interview accordée à ACTUALITE.CD

« Nous avons enterré cinq de nos combattants avant-hier. Notre secrétaire général a été enlevé par un groupe d’hommes armés en tenues civiles qui l’ont arraché sont téléphone. Ils ont trouvé dans ce téléphone des photos de l’enterrement de nos militants et d’autres images toujours de nos militants tués. Et c’est toute l’infraction. Ils sont partis avec lui. Cela s’est passé au Rond-point victoire, non loin de son domicile. Il s’appelle Léopold Watshera. Il doit être libéré. Ils ont déjà tué nos militants et nous n’avons même pas le droit d’avoir leurs photos sur nos téléphones. Ils nous poussent à la violence. S’il n’est pas libéré, nous allons nous assumer. »

 

 Source Actualité CD

DMChannel

Les Congolais doivent s’opposer à la mobilisation internationale à Luanda le 27 octobre 2016: par C. BOKO BOTEFA

QUI A DIT QUE LA DIRECTION DES AFFAIRES KONGOLAISES DEVAIENT PASSER PAR UNE MOBILISATION INTERNATIONALE A LUANDA LE 27 OCTOBRE 2016 ? QUI A DIT QUE LES KONGOLAIS NE DEVAIENT PAS SE MOBILISER POUR REFUSER CETTE INGÉRENCE DE LA HONTE ??

Honte aux kongolais !! Mais il existe une nouvelle classe politique capable de prendre les affaires kongolaises en mains. Les kongolais patriotes sont contre cette mobilisation internationale à Luanda qui n’est que la continuité de l’assujettissement de la RDC au reste du monde, que ce reste du monde considère comme appartenant à l’humanité. Le Kongo doit sortir de cette dépendance de l’Occident qui utilise d’autres pays africains et leurs nègres de service pour avoir la main mise en permanence sur ses richesses en appauvrissant les populations et rendant ainsi les institutions kongolaises faibles. Nous kongolais ayant compris ces enjeux, refusons toute ingérence, et nous opposons fermement à cette mobilisation internationale du monstre impérialiste fourrant son nez par tous les moyens pour que la RDC ne lui échappe point. L’Angola ferait mieux de s’allier avec son frère africain, qu’avec l’Occident qui est loin d’être son ami. Les africains doivent sortir de leur naïveté et cesser d’être des éternels imbéciles heureux servant les intérêts des capitalistes criminels qui n’aiment nullement l’Afrique, mais aiment plutôt les richesses de l’Afrique pour asservir les africains. Il est grand temps que les africains aient la liberté d’exploiter leurs richesses et de s’imposer, pour ‘avoir une Afrique Forte et indépendante dans le concert des nations. J’ai ainsi lancé mes cris aux intelligents qui veulent que les choses changent en Afrique et cela est possible !!

Par Christine BOKO BOTEFA  (?Vice présidente de la CCT )

DMChannel

Grande-Bretagne : Un député de l’Ukip hospitalisé après une bagarre au parlement

Steven Wolf, député européen du parti pour l’indépendance du Royaume-Uni  (Ukip), se trouve dans un état grave après une altercation qui serait produit lors d’une réunion avec des collègues de son parti.  Âgé de 49 ans, Steven Wolf a été hospitalisé ce jeudi à Strasbourg.

Selon un responsable de son parti, Neil Hammond,  il,souffrirait d’une hémorragie cérébrale.

Cette bagarre révéle les tensions,qui divisent le parti Ukip, depuis sa victoire au référendum sur le Brexit, le 23 juin dernier. Les membres du parti n’arrivent toujours à se mettre d’accord pour redéfinir leur programme politique.

 » Je regrette profondément qu’a la suite d’une altercation qui s’est produit ce matin lors d’une réunion d’eurodéputés de l’Ukip,  Steven Wolf se soit effondré et ait été hospitalisé. Son état est grave » a déclaré Nigel Farage, chef de file du parti Ukip

 

DMCHANNEL

Source: yahoo