Accueil / 2016 / juillet

Monthly Archives: juillet 2016

Royaume-Uni: 77 arrestations de pédophiles présumés en Ecosse

Les opérations de la police écossaises ont permis l’arrestation et la mise en examen de 77 pédophiles.  La La majorité d’eux sont des hommes.

C’est un coup de filet majeur contre les réseaux pédophiles qui sevissent sur internet. Plus d’un mois d’opérations de la police écossaise ont permis l’arrestation et la mise en examen de 77 pédophiles supposés. Des hommes dans leur majorité. Ils opèrent via les réseaux sur internet. La fouille de leurs ordinateurs et de leurs domiciles ont permis d’identifier 523 jeunes victimes, âgées entre trois et 18 ans.

Plus de 400 chefs d’accusations ont été émis,  notamment partage de photos indécentes de mineurs, viol, toilettage à des fins sexuelles, extorsion sexuelle, communication indécente avec les enfants, possession d’arme à feu, et infractions relatives à la drogue…..

 » Ils ciblaient ceux qu’ils pensaient vulnérables,  ils recherchaient des informations personnelles qu’ils pourraient exploiter, ils suggéraient d’échanger des photos, les leurs pouvant être fausses. Ils proposaient alors une rencontré lors de laquelle l’enfant pouvait être abusé » explique Malcom Graham, chef adjoint de la police d’Ecosse.

La police a retrouvé sur les ordinateurs des personnes arretées, trente millions de documents à caractère pédophile. La police écossaise insiste sur la vigilance des parents lorsque leurs enfants naviguent sur internet. Depuis plusieurs années ce type d’actes pédophiles est en hausse en écosse.

« L’exploitation sexuelle sexuelle des enfants en ligne est une menace nationale, la réalité est qu’elle, e se passe actuellement, non seulement en Écosse,  mais à travers le monde, pour les enfants de tous les âges,  des nourrissons aux adolescents » a déclaré la police écossaise dans un communiqué.

Source Euro news

DMChannel:

Dans certains pays africains, grand nombre d’enfants sont victimes d’actes de pédophile. Ces pédophiles ne s’inquiètent guerre, ils savent que la justice ne s’intéresse pas souvent à eux,

En  RDCONGO, dans la région de l’est, les enfants sont violés, les victimes sont âgées de 0 à 18 ans. Que fait l’ONU pour éradiquer ce fléau et condamner les coupables.

Si le Royaume-Uni est arrivé à arrêter plus 77 pédophiles, c’est grâce à un mois d’opérations policières.

L’état RDCongolais manque t-il des moyens suffisants pour ouvrir une enquête sur cette bande  de pédophiles qui opèrent en toute impunité? Oui ils sont là parce-que l’État congolais leur laisse l’accès libre.

 » Voutre silence est un crime »

 

 

 

 

États-Unis: Le clan d’Hillary Clinton inquiet d’un possible soutien de V. Poutine pour Donald

Screenshot_2016-07-29-03-09-39-1Le clan de la démocrate H. Clinton inquiet d’un possible soutien de poids de Vladimir Poutine pour Donald Trump. Le Clan Clinton soupçonne la Russie de piratage dans le but d’influencer la présidence américaine. 

Pendant l’investiture officielle d’H. Clinton comme candidate du parti démocrate, Weakeleaks publie 20.000 messages internes qui viennent fragiliser l’unité récente du parti démocrate.

 » ce que nous disent les experts, ce que des responsables publics Russes possédaient certains e mails,  qu’ils les ont transmis à des hackers afin d’aider Donald Trump  » a déclaré Robby Mook,  directeur de campagne d’Hillary Clinton. 

Le candidat républicain,  Donald Trump se défend de connaître Vladmir Poutine, ce qui ne l’empêche pas de l’appeler à l’aide concernant une autre affaire,  celle des emails envoyés par H. Clinton via sa boîte personnelle non sécurisée lorsqu’elle était à la tête de la diplomatie américaine.

« … Russie si tu m’entends, j’espèreque que  tu seras capable de retrouver les 30.000 emails qui manquent » a déclaré le candidat républicain lors de son meeting à Miami.

Moscou dément toutes allégations,  selon New York Times, les agences du renseignement américain sont convaincus que ce sont les autorités russes qui ont piraté le serveur du parti démocrate.

Le conseiller en politique étrangère de la candidate démocrate Dan Felman estime que la collaboration entre V. Poutine et Donald Trump est « effrayante » tout comme le fait que le candidat républicain « voit en poutine une personnalité très similaire à la sienne »  a t- il ajouté à AFP.

«  Je ne peux imaginer, si un démocrate avait suggéré dans une campagne précédente qu’il inciterait une puissance étrangère et particulièrement un adversaire de longue date de pirater des opposants politiques et de se mêler de nos affaires domestiques.  » a souligné Dan Felman 

 

Que craindrait les États-Unis,  surtout le parti démocrate de l’aide du président russe à Donald Trump ? 

Si certains pays comme la France, la Belgique, la Grande-Bretagne, les États-Unis peuvent venir s’initier dans la politique africaine et surtout dans les campagnes présidentielles pour soutenir leurs candidats, alors pourquoi la Russie ne soutiendrait-elle pas Donald Trump?

Les Etats-unis , surtout les démocrates considèrent Vladimir Poutine comme un président fort et autocrate, c’est le meme sentiment qu’ils avaient pour le président Saddam Hussein et ont pour la Corée du Nord. Le président Russe reste un adversaire pour les États-Unis, il perçu comme un danger perpétuel pour le pays de l’oncle Sam. Les relations entre les deux pays ont toujours été très tendues, c’est le problème de grandes puissance mondiales, c’est une rivalité.

Donald Trump pourrait utiliser sa relation avec V. Poutine pour fragiliser le clan de Clinton en se servant de l’affaire des mails. Vladimir Poutine, aux yeux des américains est plus dangereux que Saddam Hussein et la Corée du Nord.

Les americains sont tres septiques à l’égard de la Russie. Cela renvoit à imaginer  que si Donald Trump devenait président des États-Unis en novembre 2016, les États-Unis pourraient éventuellement portes à la Russie et probablement à la Corée du Nord.

Serait-Il une scène que nous offre les deux partis (démocrate et republicains) pour descriditer Donald Trump aux yeux des américains et pour faire élire Hillary Clinton , première femme présidente des États-Unis.

 

DMChannel

B.I.B.M

 

 

Poursuites judiciaires contre Koffi Olomide: analyse de maitre josé Lockia Efanza

Screenshot_2016-07-28-02-27-22-1

L’artiste musicien arrêté mardi à son domicile sur ordre du procureur vient d’être condamné à 3 mois de prison ferme pour coups et blessures volontaires.  Toutes les activités de Koffi Olomide sont annulées, y compris ses concerts.

Maitre José Lockia Efanza, nous donne  son analyse concernant  les poursuites judiciaires dont fait l’objet la star congolaise de la musique Rumba et lève l’ambiguïté sur cetrains points.

POURSUITES CONTRE KOFFI OLOMIDE

DEUX VOLETS  :

1- Volet juridique

2- Volet Politiques

I-VOLET JURIDIQUE

La justice pénale doit être effective et rapide pour être efficace. « Effective » signifie que la répression pénale doit réellement avoir lieu. « Rapide » car l’infraction créée un trouble social qui doit être apaisé au plus tôt par une décision qui vient y mettre un terme ;

Ainsi,Nous distinguons .l’action publique et l’action civile

Sur l’action publique, l’officier du ministère publique exerce l’action publique indépendamment de toute plainte.

Lorsque les faits sont établis, le juge prononce les sanctions prévues par la loi.

Si l’infraction n’est pas prévue en réparation du préjudice subi par la victime.par le code pénal , il ne peut y avoir de responsabilité pénale . «  Pas de peine sans texte  ».

Sur l’action civile, à côté des sanctions pénales, le juge répressif peut condamner civilement l’auteur des violences et voie de fait par l’allocation d’office des dommages intérêts. Celui-ci peut également exercer elle-même l’action civile accessoirement à l’action publique en se constituant partie civile devant le même juge répressif.

Dans l’espèce, Mr Koffi est poursuivi pour coups et blessures.

Dans le cas de l’incrimination de coups et blessures volontaires,classe les infractions d’après la gravité du préjudice cause. C’est ainsi qu’on distingue les coups et blessure simples et coups et blessures aggravés.

Ces deux incriminations comportent des éléments constitutifs communs et des éléments propres à chacune d’elles.

Les coups et blessures volontaires, qu’ils soient simples ou aggravés, comportent trois éléments communs  : – un fait matériel  ; la personnalité humaine de la victime et un élément intentionnel.

Pour que ces incriminations soient matériellement établies que l’acte perpétré par l’agent soit un acte non seulement positif mais aussi matériel.

Un acte positif, suppose le cas du meurtre . Par ailleurs l’infraction de coups et blessures requiert non seulement un acte positif mais aussi s, une arme ou autre objet.un acte matériel, tel qu’un coup porté avec la main, les pied

Quant à la personnalité humaine de la victime , les coups et blessures ne sont légalement punissable que s’ils atteignent une personne humaine, née et vivante.

Enfin quant à l’élément intentionnel , l’intention coupable est exigée. L’agent doit avoir agi avec l’intention d’attenter à la personne physique d’autrui c’est-à-dire il doit avoir eu la volonté de causer la blessure ou porter le coup. Peu importent le mobile, le consentement de la victime, et l’erreur sur la victime.

Le mobile qui a déterminé l’agent à agir est indifférent lorsque l’intention coupable est établie.

En effet,ni le consentement de la victime, ni sa permission, ni sa tolérance, ni son silence habituel, ne peut aucunement neutraliser les poursuites engagées contre l’auteur de cette infraction ni même paralyser l’exercice de l’action publique.

Comme dans le cas du meurtre, l’erreur sur la personne est inopérante à la répression de l’incrimination des coups et blessures lorsqu’il est établi que l’agent a agi avec la volonté de causer des lésions corporelles à une personne humaine. Il importe peu que cette erreur soit matérielle ou intellectuelle.

Quant aux éléments propres des infractions constituées par coups et blessures simples. L’incrimination de coups et blessures simples est constituée des lésions corporelles plus graves que les voies de fait et violences mais qui n’ont pas été préméditées ou n’ont entraîné ni maladie,ni incapacité de travail, ni perte de l’usage d’un organe, ni mutilation grave.

Elle est punie de huit à six mois de servitude pénale et d’une amende.

Le juge peut prononcer, soit cumulativement les deux peines d’emprisonnement et d’amende,soit l’une d’elles seulement.

L’auteur des coups portés à la suite d’une impulsion de colère et sans préméditation tombe sous le coup de mêmes peines.

NB  : Il en résulte que l’irritation même légitime de la personne outragée ne peut justifier la circonstance du délit. L’auteur pourra bénéficier des circonstances atténuantes.(Dans ce sens, App. Léo 25 mars 1954  , R.J.C. B.)

C’est dans ce sens que (La Cour suprême de Justice Zaïre 13 juillet 1972, R.J.Z.) s’est prononcée en décidant que la colère provoquée par les assiduités faites par la victime à la femme du prévenu ne peut être retenue que comme circonstance atténuante.

NB  : En cas de légitime défense, l’auteur sera exonéré de sa responsabilité. Mais si l’agent dépasse les limites de la légitime défense, il doit être puni pour coups et blessures.

Il en est ainsi de celui qui, justifie à repousser par violence une agression imminente et injuste dont il est l’objet, continue à frapper son agresseur gisant à terre hors d’état de nuire.

COMPETENCE ET POUVOIR

Quant à la compétence territoriale  :

Le cas des Délits, c’est au Tribunal correctionnel dans le ressort duquel il a eu lieu le délit, ou dont dépend la résidence du prévenu, ou du lieu de son arrestation , ou du lieu où il est en prison .

Quant au pouvoir, revient au Juge des délits du Tribunal correctionnel.

EXISTENCE OU PAS DE RECIPROCITE JUDICIERE (RDCONGO – KENYA

Koffi condamné à 3 mois de prison  pour coups et blessures volontaires mais la décision n’est pas irrévocable, un recours peut-être introduit. 

Il n’y avait aucun inconvénient pour que la poursuite et la condamnation de Koffi Olomide pour coups et blessures volontaires soient exécutées.  Ce qui est déplorable, c’est l’avis du ministère public, qui proposait 18 mois de prison. Cette décision était lourde; conformément à l’article 46 du code pénal congolais, l’incrimination des coups et blessures volontaires est punie pour 6 mois de servitude pénale avec amende. Conscient que le juge du délit allait prononcer non contraire à ce qui est prévu par la loi. Le juge du délit n’est pas un distributeur automatique  de peines pour suivre l’avis du procureur, c’est un juge juste qui a statué conformément à la loi en condamnant Koffi à une peine de moins de 6 mois.

Mais toutefois, la condamnation de 3 mois reste correcte pour l’artiste mais cette décision n’est pas irrévocable. Il y a toujours moyen de faire des recours pour réduire la peine. Son avocat peut demander une liberté provisoire de son client, et peut interjeter l’appel.

Le député Zacharie Babasue avait-il droit de solliciter le tribunal?

Zacharie Babasue avait droit de solliciter la justice car en matière pénale, toute personne en dehors de la victime, peut saisir un tribunal, et l’autorité peut également  saisir le ministère public. L’intervention du député de la majorité présidentielle, Zacharie est correcte, il n’y aucun inconvénient.

Par rapport à la danseuse destinataire du coup de pied.

A coté des sanctions pénales,  le juge peut condamner civilement Koffi Olomide pour violences par voie d’une allocation de dommages et intérêts. Il n’est pas trop tard pour la victime du coup de pied de réclamer des dommages et intérêts par action civile. Elle peut se constituer elle-même partie civile devant le juge correctionnel.  Même si elle ne porte pas plainte, elle peut demander des dommages et intérêts  devant le juge civile car il y a eu condamnation.

Koffi Olomide peut-il exercer sa profession tout en étant condamné ? 

Il ne peut pas travailler car il est condamné à 3 mois de prison ferme sauf si le le juge chargé du dossier lui accorde une liberté provisoire sur demande de son avocat et si et seulement si sa demande est appréciée par le juge. Pendant sa mise en liberté provisoire, l’artiste musicien ne doit en aucun moment quitter Kinshasa car il y a une prescription du juge chargé en la matière.

Juste un acte par la colère, la prison n’est loin.

José Lockia Efanza

Avocat

 

.

 

Koffi Olomide inculpé pour coups et blessures volontaires : Son avocat conteste la décision

Screenshot_2016-07-27-03-22-03-1

Koffi Olomide Olomide, inculpé pour coups et blessures volontaires après son coup de pied sur l’une de ses danseuses ce week-end. La vidéo postée sur les réseaux sociaux avait soulevé une vague d’indignation. L’artiste musicien a été transporté au tribunal de la grande instance de la Gombe, et amené à la prison de Makala.  Il sera présenté à un juge .

C’est le député de la majorité présidentielle de la République Démocratique du Congo, Zacharie Babasue qui est le déclencheur de la plainte, qui a conduit à l’arrestation mardi 26 juillet.

La star congolaise est inculpée pour coups et blessures volontaires, son avocat maître Tony Mwaba Kazadi conteste la décision du tribunal retenue contre son client.

 » Sur le plan de droit, la décision requise contre mon client pose un problème, est-ce qu’il y a eu infraction ou pas? On reproche à mon client, les coups et blessures volontaires; nous pouvons démontrer qu’il n’y a pas eu coups et blessures, pour la simple raison que la vidéo qui est véhiculée montre bien que le coup de pied n ‘avait jamais atteint la jeune femme » a déclaré maître Tony Mwaba Kazadi, avocat de Koffi Olomide.

La jeune danseuse du nom de Pamela, destinataire de la violente prise de Kung-Fu n’a pas encore déposé plainte, de même les autorités Kenyanes qui sont à l’origine de l’expulsion de Koffi Olomide, le lendemain de son agression n’ont pas dénoncé les faits.

L’arrestation de Koffi Olomide, très tôt à son domicile jusqu’à son transfert à la prison de makala , ne laisse personne indifférente.  Plusieurs questions circulent sur les réseaux sociaux, les Koffiphils, les Koffiettes et également les détracteurs de l’artiste reconnu pour sa musique, sont dans le brouhaha de l’incompréhension.

Est-ce que l’arrestation de Koffi Olomide est-elle légale, alors que la destinataire du violent coup de pied n’a pas porté plainte?

Un délinquant  ( personne qui a commis un délit) ne peut subir une peine que lorsqu’il est condamné; il ne peut-être condamné que lorsqu’il est jugé par une juridiction pénale.  En matière, la justice pénale doit-être effective que rapide. Pour être effective, la répression pénale doit avoir réellement lieu rapidement car l’infraction créée peut aussi créer un trouble social qui doit être apaisé par une décision au plut tôt par une décision pour mettre fin à ce trouble.

Dans le cas de l’artiste, il y a un trouble social, le problème s’est passé à l’étranger, au Kenya. Alors on doit se poser la question, qui devrait normale poursuivre Koffi Olomide?

Dans ce cas-ci, en matière pénale, tout le monde peut poursuivre quelqu’un (Koffi), dans le cas d’espèce,  c’est l’autorité public c’est à dire le ministère public congolais a poursuivi Monsieur Agbapa Antoine vers un tribunal de carence, on peut parler d’ un procès de flagrance, on peut statuer et condamner. Si on peut affirmer l’existence de l’infraction et  imputer une amende à son auteur, on peut rendre également possible la démonstration de l’innocence de l’accusé .

Koffi est condamné à 8 mois de prison en rapport avec son infraction. Son procès est entre l’infraction et la sanction.

Pourquoi le ministère public condamne Koffi Olomide ? 

Le ministère public joue deux rôle dans la recherche des infractions ainsi que dans la poursuite des auteurs présumés de l’infraction.  Il est très rare de constater que l’auteur de l’infraction venir lui-même se présenter devant un O.P.J afin d’être poursuivi et condamné. Par contre, il est courant de rencontrer des victimes des infranctions ou des ayants-droit cause de la victime qui se refusent de plainte en justice notamment pour différentes raisons entre autre par crainte de représailles des auteurs des crimes. C’est alors que le  caractère pré juridictionnel du procès pénal permet donc au ministère public et à la police de se saisir, d’office , de toutes les infractions  qui sont portées à leur connaissance d’une manière ou d’une autre et de rassembler tous les éléments de preuve possible afin de bien préparer le procès pénal.

L’Avocat de Koffi Olomide peut-il faire appel de cette décision? 

Demain ou après demain, quand bon lui semble, l’avocat de l’accusé condamné pour coups et blessures volontaires peut demander une liberté provisoire de son client ou interjeter l’appel à la juridiction qui a rendu la décision.  La peine peut conduire à la réduction de peine,soit à une condamnation avec sursis ou une liberté provisoire. Le ministère public s’est chargé du dossier car la jeune femme victime du coup de pied n’a pas saisi un tribunal directement pour qu’on organise un procès entre elle et Koffi Olomide.

Il existe t-il un rapport entre la situation des femmes, victimes de viols à l’est de la RDC et l’été violent commis par Koffi Olomide à l’égard de sa danseuse?

La situation à l’Est de la RDC, c’est le droit international, la RDC est en face des pays agresseurs, qui viennent sur son territoire pour commettre des massacres, tandis que l’affaire Koffi Olomide , c’est le droit commun, il résulte d’une agression personnelle ou entre individus.

Si le ministère public a poursuivi l’artiste,  il y aussi le cadre purement politique car Koffi Olomide est considéré comme un ambassadeur de la RDC, il y a l’image du pays. Il a commis une bavure à l’extérieur du pays.

DMChannel

B.I.B.P

 

 

 

Koffi Olomide est au dessus de la loi: il respire l’impunité

Screenshot_2016-07-26-03-39-53-1Il a suffit juste d’une vidéo sur la toile pour que l’image du grand artiste congolais, Koffi Olomide soit dégradée. L’incident s’est passé à l’aéroport de Nairobi au Kenya, dans cette vidéo très explicite, on voit, celui qui a à son actif sept disques d’or dont un avec son groupe, se livre à une technique du style Shaolin pour agresser physiquement l’une de ses danseuses.

Antoine Christophe Agbepa de son vrai nom, l’homme à plusieurs surnoms: Quadra kora,  Mopao, …est un chanteur, auteur-compositeur-interprète et également producteur. Il est reconnu comme étant un de plus grands musiciens de la scène africaine, et appelle ses fans « les Koffiphiles » (pour les garcons) et « les Koffiettes » ( pour les filles).

L’artiste Koffi Olomide, coupable de violence à l’égard des femmes?

En dépit de raisons évoquées par l’artiste pour sa défense,  aucune d’elles ne justifie son acte de violence à l’égard de cette jeune femme  dont on ignore l’âgé mais qui semble être à fleur de l’âge.

En 2012, le 13 février, le 13 ème apôtre , du nom de son récent album, perçu comme une abomination et une provocation aux yeux de chrétiens, est mis en examen par la juge d’instruction du Tribunal de Grande Instance de Nanterre (France), Sylvie Daunis, pour viol, séquestration de trois ex-danseuses de son groupe. Peu de temps après sa mise en examen, sans attendre la décision du magistrat sur sa mise en détention,  le grand Mopao, force de Frappe, vieux Ebola…s’enfuit et décide de retourner à la capitale congolaise alors qu’il s’était présenté de son plein gré au tribunal.

Ce spectacle gratuit avec un assaisonnement de violence à l’égard de sa danseuse, vient confirmer le caractère autoritaire, masochiste, violent de l’artiste de 60 ans, â  la personne du sexe faible. Plusieurs témoignages appuient les agressions physiques à repetion que subissent ses danseuses. Incapables de dénonciation et de porter plainte, dans un pays où la situation socio-économique reste dégradante, les danseuses ne peuvent rien entreprendre au niveau judiciaire, au risque des représailles. Si les danseuses continuent de subir des violences physiques, ce n’est pas parce que la loi n’est pas en mesure de les protéger mais parce qu’il n’y a aucune legiferation en leur faveuret en la matière.

Nul n’ignore que la République Démocratique du Congo, est la » capitale du viol, aucune valeur n’est accordée aux femmes, elles sont chosifiées’ violées, dénigrées, reléguées au dernier rang. A constater les tenues de scène des danseuses de Koffi olomide, il y a lieu de se poser la question sur la dignité et le respect de la femme.

48 heures après acte de violence envers cette jeune femme, suivi de son expulsion du Kenya, après ses déclarations mensongères sur les réseaux sociaux, niant en bloc son acte, l’auteur de « Ekoti teuu », passe sur RTNC  ( Radio Télévision Nationale Congolaise) pour présenter ses excuses à toutes les femmes. Le chanteur se considère au dessus de la loi, il a l’habitude de respirer l’impunité.

Malgré son « mea culpa », que stipule la loi sur la violence à l’égard de la femme ?

– La violence à l’égard de la femme, peut causer chez la femme  un préjudice ou des souffrances physiques. Psychologiques ou sexuelles. L’État Congolais doit condamner l’auteur de l’acte ( Koffi Olomide) , après une enquête établie sur base des témoins et des images ( vidéos).  En aucun moment, on ne doit évoquer des considérations de coutume, de tradition, de hiérarchie, de subordination .. pour ne pas se soustraire à la justice.

– Il s’est avéré qu’il y a eu violence physique avec coups ( prise de Kung-fu), une amende devrait-être réclamée au compositeur de la chanson « force de frappe ».

En vue de cet acte commis par l’artiste Koffi Olomide, la législation nationale pénale civile, du travail ou administrative, doit prévoir des sanctions voulues pour punir et réparer les torts causés à la danseuse.

L’artiste Koffi Olomide doit faire objet d’une surveillance par des agents de services de répression, il doit recevoir une formation propre pour une sensibilisation aux besoins des femmes. Il doit-être suivi par un psychologue, avec proposition des séances dans le but de travailler sur son comportement psychologique.

L’artiste surnommé « la loi » ( Koffi Olomide), doit être condamné à une peine d’intérêt général,  il doit être envoyé travailler dans une association ou être envoyé aux côtés du Docteur Mukenge pour l’épauler dans ses tâches.

L’artiste Koffi Olomide,  est considéré par certaines personnes comme une star, et d’autres veulent lui ressembler, l’impunité de son acte violent, pourrait entraîner auprès de ses collègues musiciens un sentiment de suprématie à l’égard de leurs danseuses.

Ces sanctions ne peuvent être mises en oeuvre que dans des pays démocratiquement démocratiques.

DMC

B.I.B.M

 

 

 

 

Mort d’Adama Traoré: Omar Sy, Youssoupha, Kery James et Nekfeu pour Adama Traoré

Adama Traoré,  un jeune homme de 24 ans, est mort mardi 19 juillet des suites « d’un malaise » alors qu’il était interpellé par la police à Persan Beaumont dans le Val-d’Oise. Cette affaire vient s’ajouter à celle survenue en 2005, à la suite du décès de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois. Des rassemblements se sont suivis à l’annonce de son décès, ont donné lieu à des violences dans le département de la victime.

Que s’est-il réellement passé ?

Mardi en fin d’après-midi, à Persan, la police tente d’arrêter le frère d’Adama Traoré, mais celui-ci s’interpose. La police l’interpelle à sont tour, et le drame arrive, il meurt « d’un arrêt cardiaque pendant le trajet dans le véhicule » selon le procureur de Pointoise.

Baguy, le frère de la victime,  revient sur l’interpellation , au cours de laquelle un gendarme du Psig  ( peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie ) a été blessé. Il precise:  » Lorsque les gendarmes sont arrivés, Adama est parti en courant parce qu’il n’avait pas ses papiers sur lui. Ils l’ont coursé et l’ont attrapé alors qu’il,tentait de se cacher dans le jardin d’un mec qu’on connaît.  Adama a dit » je me rends ». Ils l’ont boxé.  Un  » justicier » a tenté de les séparer, mais ils lui ont mis la tête au carré. Ils l’ont embarqué ensuite à la gendarmerie de Persan. Là bas, je l’ai trouvé entouré de cinq ou six gendarmes. Il était au sol, les mains menottées dans le dos. Il ne respirait plus, il était sans vie. Il avait du sang sur le visage. J’ai vu un gendarme qui faisait partie de ceux qui nous ont interpellésoutenu.  Il avait un t-shirt blanc et jen l’ai vu revenir après avec un t-shirt plein de sang, celui de mon frère. Ma compagne était là, elle l’à vu aussi, Adama n’à pas eu de crise cardiaque, ils l’ont tabassé.  »

Le procureur annonce qu’Adama avait « une infection très grave », et qu’il n’y avait pas de traces de violences

Les versions sont différentes et s’opposent. La famille d’Adama Traoré  réfute en bloc les versions évoqués par les autorités, à savoir: une mort suite à un malaise cardiaque. La famille et les proches d’Adama Traoré expliquent dans une vidéo postée sur YouTube le 20 juillet, que la victime était »un grand sportif , un costaud qui n’a jamais eu de problèmes de santé « .

Les services de l’ordre sont accusés de pratiques violentes et musclées lors de cette interpellation qui a causé la mort ce jeune homme de 24 ans. 

Une contre-expertise, une autopsie demandée par un collège d’experts pour déterminer les circonstances exactes du décès de ce jeune homme de 24 ans.

Le décès d’Adama Traoré, une bavure policiere

Un sentiment d’amertume et d’injustice est observé par la famille et les proches d’Adama Traoré. La question raciale est aussi posée dans cette affaire. Cette affaire a été traitée comme un fait divers banal, pendant que les grandes chaînes de télévision étaient occupées à chercher des solutions qui auraient empêché l’attentat de Nice.

 » Que  la justice fasse son travail, sinon nous on la fera »

Les frères d’Adama réclament en choeur « que la justice fasse son travail »

 » Si la justice ne fait pas son travail, alors nous le ferons. Nous ne pouvons pas laisser passer cela. Les gendarmes sont des militaires, quand un de leurs meurt au front, ils cherchent à savoir qui est le responsable et font en sorte de le retrouver. Pour nous c’est pareil »

Adama Traoré est décédé le jour de ses 24 ans, une fin tragique d’un jeune homme avec des projets qui ne seront jamais réalisés.

2016-07-23 04.51.11

Omar Sy, Youssoupha, Kery James et Nekfeu  se mobilisent pour Adama Traoré 

Les artistes utilisent les réseaux sociaux pour soutenir la famille d’Adama Traoré, décédé mardi soir, à Beaumont -sur -Oise, après avoir été interpellé par les gendarmes.

Plusieurs milliers de personnes se sont réunis ce vendredi soir à l’appel de la famille d’Adama Traoré,  la mobilisation portée par des personnalités s’organise et prend de l’ampleur.

Le comédien Omar Sy, a été l’un des premiers à s’exprimer.  Il a posté sur Twitter :

Toutes mes prières pour Adama Traoré,  toutes mes pensées pour ses proches. Que la justice soit faite en sa mémoire. (@OmarSy ) 21 juillet 2016.

Le rappeur Youssoupha, également concerné par ce rassemblement, a expliqué son absence à ce rendez-vous.  « A 17h, je serai dans l’avion pour Kinshasa mais mon coeur accompagnera la manifestation pour exiger justice pour Adama Traoré « .

Le rappeur Kery James, s’est également exprimé sur Facebook.  « Une forte pensée pour la famille et les proches d’Adama Traoré et particulièrement pour sa mère dont le témoignage m’a bouleversé.  Je tiens à vous exprimer toute ma solidarité,  mon soutien et ma compassion.  Je vous souhaite courage et patience dans cette épreuve », a-t-il écrit

Sources AFP

DMC

 

 

 

Allemagne: Une fusillade dans un centre commercial à Munich

Screenshot_2016-07-22-20-16-08-1

Une fusillade a éclaté vendredi après -midi dans un centre commercial de Munich, il y aurait plusieurs morts et plusieurs blessés. Des témoins disent avoir vu trois hommes armés,  indique la police Bavarois. Les suspects sont encore en fuite.

Plusieurs tireurs ont ouvert le feu dans un centre  près du stade Olympique de Munich ( sud de l’Allemagne ), a indiqué à AFP une source policière locale. Il y aurait plusieurs morts et plusieurs blessés. Un acte dont on ignore s’il est de nature terroriste mais qui intervient quelques jours après l’attentat à la haché dans la même région.

La situation reste encore confuse, la police pense qu’il y a plusieurs tireurs sont impliqués,  mais il y a aucune personne retenue en otage pour le moment. La police indique sur Facebook selon les témoins,  il y aurait trois personnes armées. Les suspects sont encore en fuite.

La gare centrale de la ville a été évacuée et les transports de la gare restent suspendus.

Pourquoi cette région n’a pas fait objet d’une surveillance accrue, tout en sachant que lundi à Wurzbourg, en Bavière, un jeune demandeur d’asile a sauvagement attaque à la hache les passagers d’un train? Alors que cette attaque a été revendiquée par l’État Islamique. Il s’agit de la première reconnue par l’organisation Jihadiste en Allemagne.

La fusillade n’est pas encore revendiquée pour savoir s’il s’agit d’un acte terroriste ou de droit  commun.

Sources AFP

DMC

 

 

Pakistan: une starlette des réseaux sociaux étranglée par son frère

Screenshot_2016-07-16-23-37-56-1

Qandeel Baloch, une jeune pakistanaise devenue une célébrité sur les réseaux sociaux pour ses « selfies » controversés, a été étranglée par son frère,  il s’agit d’un crime pour des motifs d' »honneur ».

La jeune starlette était connue sur les réseaux sociaux pour ses selfies parfois provocateurs, a été froidement assassinée le soir du 15 juillet par son frère. Âgée d’une vingtaine d’années, Qandeel Baloch ou Fauzia Azeem de son vrai nom, souvent comparée à Kim Kardashian, était suivie par des dizaines de milliers d’abonnés sur les réseaux sociaux; était devenue célèbre au Pakistan à la force d’auto-promotion. La jeune femme refusait le poids de la culture et de la religion imposée aux femmes dans son pays musulman très conservateur. Elle était très critiquée, insultée en ligne par ses contempteurs, elle était aussi admirée par d’autres parties de la société pour sa liberté et sa manière  de dénoncer la condition de la femme au Pakistan.

Screenshot_2016-07-16-23-39-30-1

Qandeel Baloch a été étranglée jusqu’à la mort par son frère qui n’a pas supporté de voir sa famille « deshonorée » par l’attitude de sa soeur. Elle a été tué au domicile de leurs parents dans la province du Pendjab où elle se trouvait en visite pour les fêtes de l’Eid, a indiqué la police à l’AFP. Le frère a pris la fuite après le crime.

Le frère de la victime, était sans emploi et n’avait pas de sources de revenus, après avoir un temps tenu une boutique de téléphonie mobile.

Screenshot_2016-07-16-23-39-46-1

Qandeel Baloch était devenue célèbre avec une vidéo où elle parlait aux côtés du Mufti Qavi, un haut dignitaire religieux pakistanais. Dans sa vidéo, elle expliquait qu’ils avaient tous deux fumé des clopes et bu des softs en pleine journée durant le Ramadan.

Les femmes Pakistanaises victimes « crimes d’honneur »

La nouvelle de la mort de la starlette a suscité d’importantes réactions au Pakistan, où un grand nombre de femmes sont tuées chaque année par des proches sous prétexte qu’elles auraient déshonoré leurs familles. La réalisatrice Sharmeen Obaid-Chinoy,s’est indignée du meurtre de la jeune femme. Mais d’autres internautes au contraire saluaient l’acte du frère de Qandeel comme un acte  » héroïque  » et une bonne nouvelle pour le Pakistan qu’elle couvrait de honte. Une loi controversée du droit islamique en vigueur au Pakistan prévoit que les hommes tuant des femmes de leur famille peuvent échapper à toute condamnation si les proches leur pardonnent en échange du versement d’une somme compensatoire.

Aucune législation jusqu’a ce jour n’a été adoptée pour éradiquer les crimes d’honneur.

Sources AFP

DMC

 

 

 

 

 

Bavures policières contre la communauté afro-americaine: une police raciste?

Il y a une recrudescence d’actes racistes et xénophobes dans le pays de l’oncle Sam. Les Etats-unis, un pays où le président est noir, la ministre de la justice est aussi noire, alors pourquoi il y a autant de meurtres racistes par la police? La police américaine est-elle au dessus de la loi? 

Screenshot_2016-07-15-01-13-34-1Au lendemain de la mort d’Alton Sterling, un afro-américain, tué à Baton-Rouge en Louisiane  par des policiers lors d’une interpellation qui avait tourné au drame, on apprend par la suite  que la police américaine a commis encore un meurtre. Philando Castile, un homme noir de 32 ans, venait d’être la 600 ème victime de la police américaine depuis janvier 2016. Il meurt sous les balles de la police, à Saint Paul lors d’un contrôle banal de permis de conduire. Sa compagne présente au moment du drame, a filmé la minute qui a suivi les tirs. Encore une Bavure policière contre la la communauté noire: une police raciste?

Screenshot_2016-07-15-01-14-56-1

 

Qu’est-ce que le racisme?

Le racisme est le fait de croire en la supériorité d’un groupe humain. Défini comme une race, ce groupe serait supérieur à tous les autres. Le racisme est la haine d’un de ces groupes humains. La notion du racisme existe, et personne ne peut prétendre le contraire. Le racisme conduit à la ségrégation ou à la discrimination raciale. Le terme racisme se rapporte à la xénophobie. Ce mot racisme est entré dans Le petit La roussel en 1930.

Le racisme existe et a toujours existé; les espagnols, les portugais,  les hollandais, les français, les belges ont instauré le racisme colonial, Ils comparaient les groupes humains différents d’eux aux animaux, ils les maltraitaient, ils obligerent à les servir. Le racisme est intolérable, on ne peut juger une personne de par sa couleur de sa peau, de par ses origines,de par sa religion….

Les hommes non-armés tués par la police, sont dans la plupart de cas, tous noirs américains, ils sont tués à bout portant, ou ils sont lynchés et succombent à des coups et blessures. Les policiers à l’origine de ces bavures ne sont pas inculpés, une impunité habituelle de la justice.

La BBC, Envoyé spécial…ont enquêté sur la police américaine, censée protéger et servir…ont découvert des commissariats et des tribunaux gangrenés par le racisme. Les organisations de droits civiques dénoncent une violence policière insupportable accompagnée d’un harcelement systematique de la communauté afro-americaine dans certaines régions avec la complicité de la justice.

François Durpaire, spécialiste des États-Unis et maître de conférences à l’université de Cergy-Pointeuse,  a donné son analyse sur le sujet:

L’Amérique a changé, juste à l’époque de l’élection d’Obama qui était une sorte d’État de grâce post-racial… sans lendemain. Depuis la réélection du président Obama, il y a sept fois plus de risque d’être tué par la police quand on est un homme noir non armé que lorsqu’on est un homme blanc non armé. Un homme blanc aux États-Unis n’est pas forcément interpellé et s’il est attrapé par la police, ça se termine pas forcément par une balle dans la tête.

Être noir aux États-Unis devient-il une source d’ennuis ou une exposition à la mort? 

Les chiffres donnés par Washington- Post sont effrayants: dans 88% où il avait été fait usage de la force par la police,  les personnes interpellées étaient en majorité afro-américaines susceptibles d’être inculpées  d’office que les blancs. Et 95% des personnes qui restaient plus de jours en garde en vue étaient noires.

Le président Hussein Barack Obama a été victime d’injures raciales de la part d’un policier en 2008. Dans son e-mail, le policier estimait que le président Barack Obama ne tiendrait pas jusqu’à la fin de son mandat à  la maison blanche, car un homme noir n’est pas capable de garder son boulot pendant quatre ans.

La police américaine se cache derrière la décision de la cour suprême 

La police américaine,  composée majoritairement par des blancs, se cachent derrière la décision de la Cour Suprême  [United States Suprême Court Graham V. CONNOR  (1989)]. La justice americaine repose sur des jurisprudences et certaines d’entre elles protègent les policiers. Selon le texte de la cour suprême 1989: Un policier a le droit de tirer sur une personne non armée aux États-Unis, il suffit de démontrer qu’il pouvait raisonnablement se sentir menacé. Cette décision de la cour suprême, protège énormément la police et a été citée à plusieurs occasions par la justice pour justifier l’abondon des poursuites contre la police.

Les traces de l’esclavage dans la société américaine

Le 18 décembre 1865, le treizième amendement à la constitution des États-Unis prend effet le 18 decembre en 1865, il y a abolition de l’esclavage.  » Ni esclavage, ni aucune forme de servitude involontaire ne pourront exister aux États-Unis, ni en aucun lieu soumis à leur juridiction » énonce-t-il. Il fallait attendre en 1968 pour que les mariages entre noirs et blancs soient autorisés. Les États-Unis, un pays dont sa société s’est construite sur la ségrégation, sur l’esclavage,  sur l’inégalité.. .

Ta-Nehisi Coates ‘ un journaliste et écrivain américain, remarqué pour son bestseller Une colère noire ( Éditions Autrement, 2016), dans lequel il dénonce les traces de l’esclavage encore perceptibles dans la société américaine.  » Le vrai problème est la croyance que nos problèmes de société peuvent être résolus par la force. A un moment donné les américains ont décidé que la meilleure réponse à chaque problème social se trouve dans le système de justice criminelle. .. Les afro-américains, pendant une grande partie de leur histoire, ont vécu sous le joug de ce système de justice criminelle.  » écrit-il.

Malgré les installations d’équipements vidéos dans toutes les voitures de la police américaine, les afro-américains  font moins confiance dans la police.

Qu’est-ce que l’État Américain peut-il faire pour empêcher des morts raciales engendrées par la police? 

Les policiers américains ont la gâchette facile,

La formation des policiers est une question importante

la plupart de policiers ne sont pas encadrés et formés, il faut revoir les sélections de recrutement et le profil psychologique de chaque policier.  Certains départements de police recrutent grâce à des vidéos de marketing, les personnes qui candidatent sont plutôt incitées à jouer aux soldats au lieu de servir la communauté, la protéger, aider les personnes âgées ou les jeunes dans lesa quartiers. Il faut qu’il ait une transparence, avec des données fédérales pour mieux comprendre le phénomène. Les policiers doivent intégrer le sens de leurs responsabilités. Les policiers doivent mieux connaître les quartiers dans lesquels ils travaillent. Instaurer une formation en matière de préjugés car il existe une méfiance et une peur des deux côtés  ( police et la communauté afro-americaine). L’État américain doit démilitariser des policiers pour empêcher certaines bavures. L’État doit veiller à ce que les membres d’une organisation raciste telle que le KKK ndans la police.

Sources: Washington Post,  BBC, Envoyé spécial,  articles

DMC

 

 

Aimé KAZIKA, ingénieur agronome parle du projet CSA-BATEKÉ axé sur le renforcement de la résilience communautaire à travers l’agriculture intelligente face au climat

Screenshot_2016-07-12-18-58-56-1

Aimé KAZIKA, est un jeune congolais, ingénieur agronome. Il s’intéresse aux questions relatives aux médias sociaux, à l’emploi des jeunes, aux droits des enfants, des personnes marginalisées ainsi qu’aux problématiques de la politique internationale.
Aimé Kazika est également blogueur. Il a la passion de l’écriture et souhaite un avenir radieux pour les jeunes congolais. Son rêve se traduit dans son blog : http://avenirdesjeunesdrc.blogspot.com/ , qui sensibilise les jeunes aux problèmes du chômage, de l’emploi, de l’environnement, de l’agriculture et parle d’innovation. Il travaille comme rédacteur de projets dans une ONG.
En rapport au Projet CSA-Bateké axé sur le renforcement de la résilience communautaire, sa mission est de renforcer la résilience communautaire à travers l’agriculture intelligente face au climat comme outil d’adaptation au changement climatique et de réduction des risques. Il vise comme Objectif spécifique : Contribuer dans la réduction des effets de changement climatique par le renforcement de la résilience communautaire de 1500 ménages de l’hinterland de Kinshasa.
L’Impact et chiffres clé du projet : Contribuer au renforcement de la résilience communautaire des 1500 ménages organisés en 60 Groupes d’Intérêt Economique (GIE) face aux effets des changements observables dans l’hinterland de Kinshasa /Batéké par une productivité agricole augmentée ainsi qu’à la protection des écosystèmes forestiers/savanicoles et le développement des activités socio-économiques.
Ce Projet CSA-Bateké est retenu 39 ieme sur les 100 projets lauréats dans le cadre de l’initiative « 100projetspourleclimat » lancée par Le ministère français de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer dont de nombreux citoyens du monde ont soutenu et voté le projet dans le cadre de la campagne mondiale ou vaste participation internationale de vote qui s’est déroulé du 6 juin et terminée le 6 juillet dans la dynamique de la COP21, (http://100projetspourleclimat.gouv.fr/fr/winners) “100 projets pour le climat”.

Un petit rappel sur les 100 projets pour le climat lancés par le ministère français de l’environnement de l’énergie et de la mer, ministre de l’écologie et du développement durable, dans la dynamique de la COP21.

Screenshot_2016-07-12-19-01-49-1L’objectif  de ces 100 projets:

– D’accéder à l’émergence d’initiations citoyennes pour lutter contre le réchauffement climatique, de concrétiser les 100 solutions les plus innovatrices à travers le monde en s’appuyant sur la richesse des débats de la Conférence de Paris Climat ( atténuation et adaptation, protection de la santé, préservation de la biodiversite, développement de systèmes d’alerte…)

Le Ministère de l’Environnement de l’Energie et de la Mer avait invité tous les internautes du monde entier à déposer leurs projets en rapport avec les 100 projets pour le climat. Al’issu de la campagne de vote des internautes, les projets ayant récolté plus de voix, seront désignés lauréats par Segoléne Royal, Ministère de l’Environnement de l’Énergie  et de la Mer des relations sur le climat. Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement et d’une valorisation jusqu’à la COP22 qui aura lieu en novembre 2016 à Marrakech.

Aimé KAZIKA parmi les lauréats de ces 100 projets pour le climat, et nous lui souhaitons une réussite.

DMC avec aimé KAZIKA